Comment évaluer le coût d’un (mauvais) recrutement ?


Recrutement Digital / mardi, décembre 1st, 2020

Pour un grand nombre d’entreprises, externaliser ses recrutements est perçu comme un luxe. Mais qu’en est-il d’un recrutement réalisé par la société elle-même, et d’un mauvais recrutement ?

Il est courant d’oublier de prendre en compte les coûts indirects, les opportunités de business perdues, la désorganisation des services, la perte de motivation des équipes, l’éventuelle baisse de la productivité ou encore la mauvaise image de la société auprès des fournisseurs, futurs candidats, des clients…

Le process d’un recrutement peut grandement varier, passant de quelques jours à plusieurs mois, si le mouton à 5 pattes n’apparaît pas. L’évaluation du coût de recrutement peut alors paraître secondaire puisqu’il n’est pas directement lié à la productivité de l’entreprise.

Regardons plus précisément le coût que peut engendrer un recrutement.

Evaluer le coût 

Avant-même d’entamer la phase du recrutement, le service RH (ou la Direction) va devoir mettre en place certaines actions avec (en général) le manager de proximité du poste pour lequel vous recrutez :

  • Préparer le recrutement et analyser le besoin
  • Réaliser et définir le profil candidat
  • Rédiger l’offre l’emploi
  • Choisir le canal de distribution et diffuser l’annonce
  • Réceptionner, étudier et trier les candidatures
  • Réaliser un sourcing (s’il y a peu de candidatures)
  • Envoyer les réponses négatives et gérer les invitations aux entretiens d’embauche
  • Organiser les entretiens
  • Analyser les différents candidats retenus
  • Choisir le candidat
  • Informer le candidat retenu et négocier les différentes composantes du poste (salaire, période de préavis…)

Ce déroulé nécessite de la main d’œuvre et du temps à passer à la réalisation de chacune de ces tâches. Pour le calcul du coût de ce processus de recrutement, il faut d’abord prendre en compte le salaire brut chargé (charges patronales incluses) des différentes personnes (direction, RH, manager de proximité), au prorata du temps passé.

En plus, vous pouvez ajouter le coût des outils et de la publication des offres d’emploi. Si vous souhaitez être visible et toucher un maximum de personnes, vous allez devoir identifier les supports les plus adaptés et utiliser des supports payants.

Il est également pertinent d’estimer le temps que vos collaborateurs passent à combler le travail de la personne recherchée et par ricochet le temps qu’ils ne passeront pas à la réalisation de leurs propres missions.

Et si, après tout cela vous vous rendez compte que la personne recrutée ne convient pas ou si elle décide de rompre sa période d’essai, cela ajoute des coûts imprévus :

  • Procédure de rupture de contrat : entretien, lettre de fin de période d’essai…
  • Réalisation des documents administratifs : certificat de travail, attestation pôle emploi, reçu pour solde de tout compte
  • La perte de productivité de la société due à la formation du collaborateur : coût évalué au minimum à 1,5 fois le salaire chargé du salarié
  • Retour à la case départ : coût d’un nouveau processus de recrutement

Prenons un exemple

Imaginons une personne recrutée qui va toucher 2 000€ bru/mois et qui va rompre sa période d’essai au bout d’un mois :

Le salarié concerné a touché un total de 2 000€ brut. Un salaire auquel il faut ajouter les charges patronales : environ 35 %. Ce qui fait un total de 2 700€.

Comme évoqué plus haut, la perte de productivité de la société, due à cette embauche, est estimée à 1,5 fois le salaire chargé : (2 700€ x 1,5) = 4 050€.

En d’autres termes, une erreur de recrutement peut s’élever à plus de 6 000€ sans compter la réalisation de tous les documents administratifs et le temps passé à gérer le déroulé de processus.

Un cabinet de recrutement permet en moyenne une réduction des délais de recrutement de 30%. Il permet de trouver et de vous présenter les bons profils grâce à une connaissance aigue du marché de l’emploi et une meilleure efficacité dans toutes les démarches précédemment citées. Ainsi, le temps que vous ne passez pas à vous occuper du recrutement, vous pourrez le dédié à votre cœur de métier. Ce gain de temps participera au bon fonctionnement de votre société, à sa rentabilité et à sa productivité.

Votre cabinet de recrutement doit être votre partenaire en ressources humaines. Il doit comprendre votre entreprise afin d’être en mesure d’apporter une véritable valeur ajoutée au processus de recrutement et ainsi vous épargner tout ce processus.