Comment recruter un nouveau collaborateur ?


Recrutement Digital / mercredi, décembre 23rd, 2020

Pour recruter leurs futurs employés, certaines entreprises comptent sur leurs départements RH, d’autres font confiance à des agences spécialisées. De ces deux solutions, la seconde est plus efficace. Les détails sont dans la suite de l’article.

Les étapes d’un recrutement sans intermédiaire

Le recrutement d’un salarié est à la fois simple et complexe. En effet, trouver quelqu’un pour occuper tel ou tel poste s’avère facile. Cependant, la difficulté réside dans le fait de choisir quelqu’un qui est à la fois compétent et motivé. C’est-à-dire, un candidat susceptible de rester au moins un an dans l’entreprise. L’employeur perd au change dans le cas où un embauché démissionne au bout de 4 ou 5 mois de travail ou juste après la formation. De ce fait, pour maximiser ses chances de trouver le profil idéal, un recruteur se doit d’appliquer un processus de recrutement strict.

Pour qu’un recrutement soit réussi, il faut bien penser toutes ses étapes : la définition du poste à pourvoir et celle du profil recherché, le choix du contrat à proposer (CDD, CDI, contrat prestataire), la rédaction d’annonce, le choix des canaux de diffusion, le triage des dossiers, la planification et l’évaluation des tests écrits. Après avoir retenu quelques candidats intéressants, on passe aux séances d’entretien. Ici, on cherche à en savoir plus sur les compétences, mais surtout sur la personnalité de l’intéressé. Effectivement, à ce niveau, le soft skills prime le hard skills. La personne menant l’entretien doit poser des questions visant à vérifier 2 choses : la cohérence des informations dans le CV du candidat et la motivation de ce dernier. Après l’embauche du nouvel employé, le processus de recrutement continue via l’accompagnement durant la période d’essai et le suivi.

Pourquoi faire confiance à une société de recrutement ?

Bien qu’ils aient une stratégie de recrutement bien rodée, plusieurs services RH d’entreprises françaises connaissent un taux d’échec conséquent. Pour beaucoup, trouver un candidat sérieux et vraiment motivé relève de la chance. Nombreux sont les cas où les personnes embauchées quittent le poste au bout de quelques mois, quelques semaines. Dans ce cas-là, l’entreprise qui recrute sort perdante (perte de temps, perte d’argent…). À titre informatif, le coût moyen d’un recrutement raté se situe entre 20 000 et 200 000 euros. Il est fonction de la nature du pose, du niveau de responsabilité de l’embauché, des formations dispensées, de la rémunération engagée, etc.

Afin de limiter le risque de recrutement raté, bon nombre d’entreprises décident de faire appel à une agence de recrutement à Vernon qui a une vision plus globale du marché du travail. Ce genre de prestataire est spécialisé dans la recherche de nouveaux talents pour les entreprises de tous secteurs. Un tel intermédiaire met à profit ses compétences dans la psychologie du travail pour trouver des candidats prometteurs. Par ailleurs, il maîtrise toutes les facettes du processus de recrutement : rédiger des annonces, discerner les dossiers intéressants, organiser des tests, gérer efficacement les entretiens d’embauche, encadrer les nouveaux salariés, etc. Aujourd’hui, les agences de recrutement sont considérées comme des partenaires fiables des entreprises qui embauchent.